skip to Main Content
Le blog pour un vin responsable

Biodynamie, le goût de la vie

Biodynamie, Le Goût De La Vie

Bio…logiques d’accord mais bio… dynamiques ? Alors que les vins biologiques côtoient de plus en plus de vins issus de l’agriculture biodynamique (ou biodynamie), cette pratique reste méconnue en France, malgré son siècle d’existence… Eclairages.

La biodynamie, pour un vin aux expressions retrouvées

Selon Jacques Fourès, Œnologue, formateur en biodynamie et membre du Conseil d’Administration de Demeter, « l’agriculture biodynamique respecte les principes de l’agronomie avec beaucoup plus de méticulosité ».

L’agriculture biodynamique revendique une plante en interaction avec son milieu limitrophe (sol, sous-sol, haies, arbres,…) mais aussi cosmique (lune, étoiles…). Des produits naturels sont utilisés pour les sols et seuls le cuivre et le soufre sont autorisés pour le traitement de la vigne.

La biodynamie ne se cantonne pas à éviter de nuire, elle stimule la vie pour une vigne durable et un vin aux expressions retrouvées.

Biodynamie, une réponse aux préoccupations environnementales et aux marchés

Le Domaine de Malavieille, propriété de la famille Bertrand à Mérifons (34), se transmet de génération en génération. La vigne, centenaire en partie, est un patrimoine familial duquel il faut prendre soin le plus longtemps possible. L’agriculture biodynamique est alors fondamentale.

Pour Benoit Bertrand, exploitant, la pratique de la biodynamie ne présente pas de difficultés majeures. Deux aspects sont indispensables : travailler avec des opérateurs sensibles à la biodynamie et disposer d’un calendrier lunaire.

Agriculture bio-dynamiqueD’un point de vue commercial, la certification en biodynamie (Demeter) constitue un facteur d’attractivité indéniable. Côté coûts, l’investissement est faible. En plus, la dépense en produits est cinq fois inférieure à celle de l’agriculture biologique.


Biodynamie, les qualités du vivant

La biodynamie apporte, aux vins, des qualités différenciatrices, ce sont les qualités du vivant. Elles revendiquent sincérité et franchise.

Les motivations à initier la pratique de la biodynamie varient d’une personne à l’autre, mais ceux qui s’y essaient l’adoptent systématiquement.

En effet, les bénéfices de la biodynamie constatés par les exploitants les encouragent à s’approprier de plus en plus la technique, au service de leur savoir-faire.

L’agriculture biodynamique serait donc à la vigne ce que la phytothérapie et l’homéopathie sont à la santé humaine, le cosmos en plus. Une alternative intéressante.

 

Rencontrez les vignerons certifiés Demeter en Occitanie.
Crédit photo : Demeter – Domaine Vincent Fleith

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top